Grâce à Nabelmumu, coudre pour nos hommes est devenu un vrai plaisir et une nouvelle motivation.  D'autant plus que la demande commence à arriver ! Pour l'instant, un peu timide, j'assure avec un patron déjà fait.

Voici donc Aime comme Matelot, troisième du nom ! mais cette fois-ci version Croisière, c'est à dire avec la patte de boutonnage devant.

Le jersey est très doux et provient de l'Atelier de la Création, c'est une fin de stock de la marque Paul Smith et il faut bien reconnaître qu'en plus de sa douceur, il est très agréable à travailler. J'avais cependant quelques doutes sur la couleur (bleu très clair pour ne pas dire layette), mais finalement ça le fait aussi.

 

20191027_144622

La matière est nettement moins déformable que le jersey flammé utilisé précédemment. Je n'avais pas estimé l'élasticité du tissu et pour un modèle près du corps, je le trouve un peu trop ajusté... Pas facile non plus quand le destinataire n'est pas sous la main.

Sinon, pour cette fameuse patte (de boutonnage), j'ai voulu y apporter la mienne (de patte) : roulement de tambour : je l'ai faite en deux couleurs (oui je sais, je suis guedin). 

J'avoue que faire une patte de boutonnage dans du jersey, c'est sport. Du coup, j'ai multiplié les repères, les tracés....

Je vous détaille sa réalisation. Je sais qu'il existe plusieurs façons de s'y prendre. Je vous livre celle que j'ai appliquée (la seule que je connaisse) et que je vais commenter au fur et à mesure. Cela va me permettre de relever les erreurs pour la prochaine fois :

D'abord, couper grossièrement deux rectangles de jersey dans les coloris différents et les assembler (j'aurai pu me passer de la couture entière, le bas suffit)  Puis les découper aux dimensions de la patte. Je crois qu'il existe une technique où on pose deux pièces séparées.... (note à moi-même de rechercher le tuto).

- Reporter toutes les indications sur la pièce (j'ai fait devant et dos, on ne sais jamais).

20191020_145408  20191020_150354

 

Marquer les replis de 1 cm, et poser  l'endroit de la patte contre l'envers du tee-shirt

 

20191020_150337

 

 

 

Coudre tout le long du rectangle dessiné, puis couper le long de ligne centrale en faisant le petit "V" au bout (j'ai appris très récemment qu'on disait aussi "aile d'alouette").

20191020_151848

C'est là qu'on voit que la couture du milieu n'était pas nécessaire sur la totalité...

Après ça, on retourne le tout sur l'endroit

20191020_151946

 

 

 

Et on replit un côté en deux (d'où l'intérêt d'avoir préalablement marqué le rentré)

20191020_152948

 

 

On fait de même de l'autre côté,

20191020_153005

 

 

Ca commence à prendre forme 

20191020_153017

 

20191020_153047

 

Aux finitions maintenant : On fixe la patte intérieure avec une couture à 2 mm du bord... (ou au plus près c'est bien aussi)

20191020_154354

 

On met en place la patte extérieure qui doit recouvrir sa jumelle, et on pique....

20191020_155654

 

J'ai du m'y reprendre à plusieurs fois pour les boutonnières. A la fin, j'ai utilisé l'astuce du scotch dessus et dessous pour arriver à mes fins. Elles ne sont pas très nettes.

20191027_144629  

Sinon, la patte a l'aspect général que je souhaitais. Note à moi-même : soigner les angles pour la prochaine fois !

20191027_144704

 

 

20191027_144050

20191027_144352

 

Voilà, le teesh est prêt à être offert...

20191027_144924

 

Et le voici porté .... il paraît que c'est beaucoup mieux en vrai, mais par les yeux de sa mère, il est parfait.... 

Sans titre 2

 

.... Le garçon bien sûr.... pour le tee-shirt j'y ajouterai quelques centimètres...

 

Allons voir les autres réalisations du défi